84 Comité départemental des secouristes français Croix Blanche de Vaucluse
Comité départemental Croix Blanche de Vaucluse 84 Avignon et région PACA Actualités

2017


CALENDRIER DES FORMATIONS



POSTES DE SECOURS


L'équipe des secouristes francais CROIX BLANCHE du Vaucluse et du Gard ont assuré les secours en 2016 sur la fête de la véraison , festi arts , le marathon d’Avignon , les taureaux de Saint Laurent d’Aigouze , les jeunes raseteurs de Nîmes métropole, etc… (plus de 250 DPS par an).


FORMATIONS


BNSSA

Nous organisons des sessions bnssa sur Sorgues et Saint Paul 3 Châteaux.  Inscription maintenant ici et début des entraînement en octobre. Vous aussi, préparez votre formation BNSSA avec notre équipe, un gage de réussite pour votre examen !!


 NOUVELLES DISPOSITIONS POUR LES FORMATEURS SST

Ils peuvent depuis le 06 juin 2016, dispenser le PSC1.


FORMATION PSC1 A DISTANCE

Vous souhaitez apprendre les gestes de premiers secours, mais vous avez peu de temps à consacrer à cette formation ?

La formation à distance est faite pour vous !

Initiez-vous en 2 temps : partie théorique à votre rythme sur notre plateforme internet et partie pratique avec nos formateurs en salle durée : 4 Heures.

Pour plus d'info, contactez-nous !


FORMATION PSC1 classique


Voir le nouveau programme.


APPEL DES SECOURS


LE 191 ET LE 196 ... DEUX NOUVEAUX NUMEROS D'URGENCE

A l'avenir, composez le 196 pour les urgences maritimes et le 191 pour les urgences aéronautiques.

En 1892, un groupe d'hommes, animés d'un sens profond de "l'humain", fondait à Paris, une Société, qui, tirant de l'oubli un mot tombé en désuétude depuis fort longtemps, prenait le nom de SOCIÉTÉ DES SECOURISTES FRANÇAIS.


Ses statuts définissaient clairement les buts de leur action. Ils ne se contentaient pas de la seule bonne volonté et de moyens empiriques souvent dangereux.


Ils se singularisaient en instituant des cours dispensés par des médecins professeurs, destinés à répandre dans la population des connaissances propres à assurer la survie de malades ou de blessés, en attendant l'arrivée d'un médecin.



De 1892 à nos jours

La société des secouristes Français

Notre histoire

Action efficace, sens profond de l’humain et neutralité

Le bénévolat imposé à tous ses membres, reste sa règle d'or

Cette Société peut, de ce fait, se prévaloir du titre envié d'instigatrice en France du secourisme moderne. Son action efficace lui valait d'être reconnue d'utilité publique par décret ministériel en date du 3 mars 1898.


Pendant le conflit de 14/18, les infirmiers, volontaires, étaient en première ligne sur les champs de bataille. En outre, ils organisaient le premier service de renseignements sur les disparus militaires et civils.


Au cours de la guerre de 39/45, ils payaient à nouveau un lourd tribut par le sacrifice de nombre de leurs membres.

Société des secouristes français infirmiers volontaires

Notre société faisait l'objet de remerciements officiels, et recevait maintes distinctions, dont la médaille de vermeil de la "Reconnaissance Française" était décernée le 13 juin 1919 et celle du "Mérite franco-britannique" en 1946.


A la fin de ces deux conflits, l'association était laminée, presque anéantie. C'est à cette période que l'on voit apparaître les premiers éléments féminins. Dans le silence et la dignité, petit à petit, les effectifs se reconstituaient.


Ayant à cette époque élargi son champ d'action, elle prenait le nom de  SOCIÉTÉ DES SECOURISTES FRANÇAIS INFIRMIERS VOLONTAIRES.

Servir

Le 12 décembre 1964 un protocole d'union avec le Service Sanitaire de France était consacré. Ainsi naissaient nos départements alsaciens.


Le 7 novembre 1972, un décret ministériel lui conférait le nom de "Fédération des Secouristes Français Croix Blanche".


C'est sous ce nom, qu'elle poursuit aujourd'hui ses activités, respectueuse de ses principes d'indépendance, de neutralité, de bénévolat, ignorant les publicités tapageuses, pauvres de moyens, peut-être, mais riche de son passé centenaire et de son idéal "SERVIR".


Fidèle à son écusson mi-parti bleu, mi-parti rouge aux couleurs de la ville de Paris où elle fut fondée et portant en son centre une croix blanche, l'ensemble rappelant les couleurs de la France.